INTERVIEW LA VOIX DU NORD

INTERVIEW VOIX DU NORD, 2021

Anthony est du genre à tenir ses promesses. Il avait dit qu’avant ses 30 ans, il se serait mis à la peinture. Il y a deux ans, il terminait ses premières toiles.

 

« C’était un rêve de gosse. » Gamin, il dessinait tout le temps. À 12 ans, il avait bouclé sa première bande dessinée.

 

Il a gardé le pseudo que ses copains lui ont donné quand, plus jeune, il faisait du graffiti autour de Dunkerque, où il a grandi. Aket : comme le rappeur Aketo, parce qu’il a « le nez pointu comme une fléchette ». Puisque ça a un rapport avec son pif, il en a fait son blase.

Le néocubisme, version Aket, a déjà trouvé son public.  Aket n’avait encore jamais exposé. Il a accroché une vingtaine de toiles au O’Mulligans. Il a appelé ça La première consultation. Parce que c’est ça première expo, et parce que, quand il graffait, il écoutait en boucle l’album de Doc Gynéco Première consultation (sorti en 1996).

 

Expo visible jusqu’au 31 juillet. O’Mulligans, avenue Foch, à Marcq-en-Barœul. Vernissage ce samedi 3, de 14h à 17h.

Source : Voixdunord

IMG_0717.jpg